headerphoto

Salon de l'herbe Huit hectares pour les Pôles Techniques

Le salon de l'herbe ouvre ses portes mercredi 30 mai. Sur 30 hectares de démonstration et d'essais, les éleveurs pourront voir et comparer des variétés d'herbe, conduites, matériels... Les pôles techniques disposent de 8 hectares organisés autour de cinq espaces distincts.

Chaque pôle technique compte en moyenne six ateliers  qui détaillent des sous-thématiques bien distinctes, allant du « réglage des épandeurs à fumier » à « l’énergie et la chaîne de récolte et de distribution » en passant par le « choix des espèces et variétés pour le pâturage ».


Après la Bretagne l'an passé et les Vosges il y a deux ans, le Salon de l'herbe investit de nouveau Villefranche d'Allier pour l'édition 2007 (© Web-agri)

Cinq espaces bien distincts s’étendent sur ces huit hectares : « fertilisation », « semences, implantation et entretien des prairies », « alimentation et pâturage »,  «  valorisation des produits par l’herbe » et « de la récolte à la distribution du fourrage ». 

Pôle Fertilisation

- Atelier « réglage des épandeurs à fumier »
- Atelier « fertilisation des prairies »Les Chambres d’agriculture du 63, du15, du 43, du 07 et du 48 détailleront les sujets suivants :

  • Valeurs fertilisantes des fumiers et lisiers 
  •  Degré de salissement des parcelles suivant le mode de fertilisation
  • Vitrine : engrais de fond compost, compost, fumier frais, lisier
  • Traitement du chaulage. Analyse du PH au départ avant chaulage et mesure de l’évolution du PH après chaulage avec carbonate ou chaux vive
  • Fractionnement des apports en lisier
  • Méthode des indices de nutrition (INRA) basée sur l’analyse de l’herbe qui permet d’adapter la fertilisation exactement au besoin de la prairie

- Atelier « Appétence et compost »
Le Groupe Compost Massif Central présentera une synthèse des résultats de 11 essais menés pendant trois ans sur fumier compost et lisier.  Trois tas de compost seront mis en place (compost fini, un en retournement et un tas de fumier frais). Démonstrations de retournement d’andain avec la composteuse.
- Atelier « Planfum (logiciel de fertilisation) + le module pâture »Les Chambres d’agriculture du 03 et du 87 pilotent cet atelier. L’éco-conditionalité des aides par rapport à la fertilisation sera aussi abordée sur cet atelier.
- Atelier « Réglage des distributeurs d’engrais minéraux »
Cet atelier évoquera le réglage et les performances des matériels d’épandage d’engrais minéraux et organiques. Il pourrait parler aussi de l’épandage de matière organique avec le GPS.

Pôle Semences, implantation et entretien des prairies

- Atelier « Entretien mécanique des prairies »
Sur cet atelier seront traités  régénération, sursemis, broyage, fauche, refus et  lutte contre les campagnols (Fredon). Le GIS Bio interviendrait peut-être sur cette question, dans la mesure où les Bio travaillent beaucoup sur l’entretien mécanique.
- Atelier « Lutte contre la taupe et le campagnol terrestre »
Les  éleveurs de régions plus montagneuses, comme le Puy de Dôme et le Cantal sont très intéressés par des informations sur ces ravageurs qui leur posent beaucoup de problèmes.
- Atelier « Biodiversité – Utilité pour l’éleveur »
L’atelier traitera des intérêts réciproques liant l'élevage et la biodiversité, sous différents angles, qui correspondent particulièrement aux attentes des agriculteurs en zone de montage :
- Qu’est-ce que la biodiversité, comment la mesure-t-on ? D. ORTH (ENITA)
- Diagnostic de la biodiversité sur une parcelle et exemples
- Qu'est-ce qu'apporte l'élevage à la biodiversité : P. CARRERE (INRA)
- Carte des % de PP ou de PT par département, ou bien carte des Zones à haute valeur naturelle (concept européen en train de se mettre en place)
- Comment les pratiques jouent-elles sur le niveau de diversité prairiale ?
- Qu'est-ce que la diversité biologique peut apporter à l'élevage ?
- Diversité et ingestion des animaux au pâturage : S. Prache- INRA
- Diversité et valeur alimentaire : D. ANDUEZA - INRA et exemple des tables des valeurs suisse - ACDF
- Diversité et qualité nutritionnelle et sensorielle des produits laitiers : C. AGABRIEL -ENITA et B. MARTIN- INRA
- Les plantes à tannins : effet sur la santé animale et la valeur alimentaire : J. AUFRERE - INRA
- Les aspects toxicologiques de certaines plantes (véto Lyon)
- Concilier Diversité, production et performances animales à l'échelle d'une exploitation : R. Baumont (INRA)
- Atelier « Désherbage des prairies »L’éco conditionnalité des aides par rapport à la partie phyto, ainsi que la réglementation sur ce sujet seront traités par les spécialistes de la Chambre d’agriculture 03 et par Arvalis-Institut du Végétal .
- Atelier « Espèces et variétés fourragères – Plateforme Gnis »La plate-forme de 2 500 m2 du Gnis est composée de 49 parcelles : 12 parcelles sur le progrès génétique et 37 sur les graminées, légumineuses et associations.

Pôle alimentation et pâturage

 - Atelier « Choix des espèces et variétés adaptées au pâturage »
Arvalis-Institut du Végétal  détaillera, sur une plate forme de 2 500 m2 les choix des espèces et des variétés pour le pâturage. Un bovin va pouvoir choisir de pâturer ce qu’il veut au sein d’une prairie divisée en 15 bandes différentes constituée chacune d’espèces pures ou d’associations. 
- Atelier « Parasitisme »
Le parasitisme interne et externe seront présentés sur cet atelier par le Gds de l’Allier. Les parasites seront présentés en bloc de cire.  Un film sera projeté en continu sur ce thème et détaillera les cinq parasites les plus fréquemment rencontrés. Toute la démarche du raisonnement en amont du traitement sera mise en avant. La partie traitement sera abordée dans un deuxième temps en distinguant la phytothérapie. Une présentation des techniques sur les fermes bio est également prévue dans cet atelier.
- Atelier « Manipulation et contention des animaux »
Cet atelier, animé par la Msa, traitera de l’utilisation du chien de troupeau sur bovins, ainsi que de la manipulation et de la contention des bovins. Le travail de deux chiens pourra être observé : l’un qui est dressé et l’autre pas.  Toute une zone est destinée aux informations se rapportant à la contention classique, couloir et parc… systèmes de manipulation en toute sécurité, nouvelles barrières.
- Atelier « Gestion du pâturage bovin »
Pour illustrer le propos, Arvalis-Institut du Végétal  dispose d’un pâturage 8 parcelles pour les bovins lait et 4 parcelles pour les bovins viande. Ces mini pâturage se déroulent de la mise à l’herbe jusqu’au salon. Des mesures sont faites avec la méthode Herbolis.
- Atelier « Alimentation bovins lait en système herbager »Cet atelier animé par le Contrôle Laitier va bien plus loin que le simple thème de la complémentation hivernale. En effet, les références existantes pour la conduite d’un système herbager ainsi que la gestion des concentrés en système herbager seront détaillées.
- Atelier « Effet date de première coupe sur la repousse »- Atelier « Alimentation hivernale et complémentation bovins viande »
Questions évoquées par la Chambre d’agriculture de l’Allier : le foin gagne-t-il du terrain ? Quelles sont les évolutions des différents fourrages, équilibre annuel ? Utilisation des tourteaux gras, évolution des méthodes de récolte des stocks, les rations sèches…
- Atelier « Alimentation des ovins »Par l’Institut de l’élevage, la Chambre d’agriculture du 23 et du 03.
- Atelier « Gestion informatisée du troupeau »
- Atelier « Alimentation hivernale et complémentation Caprins »- Atelier « Adaptation aux sécheresses récurrentes » L’objectif de l’atelier, géré par l’Institut de l’Elevage, est d’apporter des solutions aux éleveurs, tant agronomiques que zootechniques pour mieux faire face aux étés secs, et de retrouver une place pour les légumineuses dans le système fourrager des exploitations. Deux parcelles ont été semées en trèfle violet, et les trois autres sont restées en prairies permanentes.

Pôle valorisation des produits par l'herbe

- Atelier « Valorisation de l’herbe pour la production d’animaux finis »
Illustration avec la production de génisses lourdes en bio. Résultats dans le cadre du GIS bio : 60% du poids d’un bovin viande est dû à l’herbe. La ferme des Bordes et le lycée de Naves peuvent présenter des courbes de production y compris bilan alimentaire  pour les mâles et les femelles qui sont le résultats de 5 ans de recherches.  Patrick Veysset (Inra Theix) pourra présenter l’analyse économique de la production de bovin viande suivant le système fourrager.
- Atelier « Biodiversité et qualités nutritionnelles et sensorielles des produits alimentaires »
- Atelier « Aides liées à l’herbe »

Pôle  « De la récolte à la distribution du fourrage »

- Atelier « Séchage du foin en grange »
- Atelier « Sécurité et matériel de récolte et de distribution »Six personnes de la Msa interviendront sur cet atelier.
- Atelier « De la Récolte à la Distribution du fourrage »Le contenu de cet atelier est très dense. Seront présentés entre autres les résultats des essais de la Ferme de Jalogny sur l’organisation et la simplification du travail dans la distribution du fourrage pour un élevage de bovins viandes.  La FdCuma de la Loire présentera également les résultats des essais réalisés sur les distributrices.
- Atelier « Energie et chaîne de récolte et distribution »
Pierre Lépée travaille actuellement sur les énergies. Il a fait une première approche avec les centres de gestion sur les coûts en carburant des exploitations et pourra peut-être montrer des choses par rapport à cela dans le cadre de l’herbe en récolte et en distribution.

web agri

Vous souhaitez réagir ?

>> Il vous suffit de cliquer ICI <<
Autres sujets :