headerphoto

Bruxelles va produire du biogaz

Le gouvernement bruxellois a donné son feu vert au projet de création d'une unité de bio méthanisation censée permettre l'extension des collectes de déchets verts à l'échelle de tout le territoire de la capitale et valoriser les déchets organiques (de légumes et de fruits).

D'une capacité de 30.000 à 40.000 tonnes, cette unité de production de biogaz et de compost utilisable comme engrais naturel au départ de déchets verts et organiques sonnera à terme le glas du centre de compostage de Forest, cible de protestation des riverains pour les nuisances olfactives qu'il engendre. Si tout se déroule sans obstacle, elle devrait voir le jour, d'ici la fin 2009 sur le territoire de la commune de Forest.

Le lieu définitif n'est pas encore connu car des négociations sont en cours en vue de son acquisition. L'opération devrait écarter une part des déchets du circuit d'incinération, libérant des capacités au four de Neder-Over-Heembeek, vers lequel seraient rapatriés des déchets bruxellois envoyés contre monnaie sonnante et trébuchante dans des décharges en Wallonie.

L'accord tacite de l'ensemble des ailes du gouvernement régional existait déjà sur le principe, mais un litige opposait depuis quelques semaines le secrétaire d'Etat à la Propreté Publique Emir Kir (PS) et la ministre de l'Environnement, Evelyne Huytebroeck (Ecolo), au sujet du mécanisme de financement de ce projet. Selon le secrétaire d'Etat bruxellois Emir Kir, la création de cette unité devrait engloutir quelque 25 millions d'euros à 30 millions d'euros qui ne seront pas prélevés dans le portefeuille des ménages bruxellois.

www.rtl.be

Vous souhaitez réagir ?

>> Il vous suffit de cliquer ICI <<
Autres sujets :